Vous êtes coach et vous avez décidé d’aller sur les réseaux sociaux. Vous avez compris quel était votre intérêt et pourquoi y aller, vous avez eu des conseils de base sur comment les aborder. Je vous propose maintenant de faire un nouveau petit pas : la mise en place de votre stratégie.

Réseaux sociaux : 5 étapes pour mettre en place sa stratégie

Une stratégie c’est simple : c’est la définition d’actions à mettre en place pour atteindre un objectif. Fort de votre cible (sans ça vous ne pourrez pas démarrer) répondez par écrit aux 5 questions suivantes :

#1. Quel est votre objectif ?

En tant que coach vous savez que l’objectif est important, voir primordial. Avoir en tête cet état désiré vous apporte une direction, un but, une motivation, … Aucune raison que ce principe ne fonctionne pas sur le le web sous prétexte que c’est virtuel.

Comme objectif vous pouvez avoir :

  • vous faire connaître
  • avoir une relation directe avec vos clients
  • générer du trafic sur votre site
  • trouver de nouveaux prospects

N’en prenez qu’un et si possible dans le bon ordre. Je m’explique : il est préférable par exemple de commencer par avoir un objectif de notoriété avant de vouloir trouver de nouveaux clients.

#2. Sur quels réseaux sociaux allez-vous aller ?

En fait c’est une question piège pour voir si vous suivez… La question est : sur quel réseau social allez-vous aller ?

Ne voulant pas me répéter, je vous conseille d’aller lire le point 1 de l’article 5 conseils simples aux coachs qui veulent aborder les réseaux sociaux. Avec ça vous aurez de quoi répondre à cette deuxième question.

#3. Qu’allez-vous proposer ?

Et oui, il faut savoir ce que vous voulez apporter à vos lecteurs.

Votre activité sur les réseaux sociaux n’est pas la même que celle que vous avez sur votre site ou votre blog. Sur un réseau social c’est de la communication directe et plusieurs choix s’offrent à vous :

  • annoncer simplement votre contenu
  • diffuser du contenu qui vous a plu (curation)
  • répondre à des questions qui sont posées
  • discuter, interagir au grès de vos envies

Il n’y a pas vraiment de bon ou de mauvais choix. Cela dépend du public que vous souhaitez avoir et du réseau sur lequel vous êtes. La meilleure chose à faire à mon sens est de tester, de regarder le résultat, et d’agir en conséquence (soit continuer soit faire des modifications et les tester).

#4. Combien de temps allez-vous y consacrer ?

Alors là il faut que vous soyez sérieux avec vous même. Le plus gros soucis (à mon sens) avec les réseaux sociaux c’est que l’on peut très vite y « perdre son temps ». A vous de délimiter vos frontières et bien entendu de les respecter.

Mon conseil, une fois que vous aurez choisi combien de temps vous souhaitez passer sur les réseaux sociaux, est de prendre une feuille et de vous créer une routine journalière :

l’action à faire/ le temps alloué / à quelle heure la faire

Dans les actions à faire ce peut être par exemple :

  • chercher de nouveaux contacts
  • parler de votre dernier article
  • répondre à des sujets

#5. Qu’allez-vous mesurer ?

C’est ce que l’on oublie généralement de faire : mesurer.

Sans la mesure votre objectif reste vague, incertain. Par exemple augmenter sa notoriété c’est bien, y mettre des critères et des valeurs c’est mieux. Cela vous permet déjà de savoir quand votre objectif est atteint, mais aussi de voir si la direction est bonne et ainsi pouvoir la modifier le cas échéant.

Les mesures sont propres au réseau que vous avez choisi. Cela peut être par exemple un nombre d’abonnés, de retweet ou de favoris sur Twitter, de mention J’aime sur Facebook, etc…

J’avoue que pour beaucoup les chiffres ça ne fait pas rêver, mais sans ces chiffres votre bel objectif n’aura aucune chance de réussir.

Pour conclure

Voilà, vous avez maintenant votre stratégie de départ pour aborder professionnellement les réseaux sociaux.

Mettez-la en application pendant un bon mois et faites un bilan, réajustez si besoin, apportez des modifications et recommencez !

À bientôt,
Eri Schön

(ce post a été initialement publié le 23 juin 2015)

5 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire