Le syndrome du sauveur

Le syndrome du sauveur

Présentation de l’éditeur :

Nouer des relations pour de mauvaises raisons, perdre son identité en jouant les saint-bernard, ne plus pouvoir se libérer d’un rôle trop lourd à porter, il se pourrait que nos meilleures intentions mettent en péril nos histoires affectives.

Aider les autres est souvent signe de générosité et source de satisfactions morales.

Cependant certaines personnes construisent leurs relations sur l’unique base de l’aide qu’ils peuvent apporter à leur partenaire de vie. Endosser les habits du sauveur sans pouvoir déposer le costume ou avoir conscience d’en être dépendant, peut non seulement nuire à nos relations mais de plus nous emprisonner dans un rôle douloureux.

A partir de témoignages qui retracent le parcours de ces héros depuis leur enfance, les auteurs brossent les portraits des chevaliers du sauvetage, et mettent au jour les racines de cette compulsion relationnelle.

Que l’on soit sauveur ou sauvé(e), il s’agit avant tout de se libérer.

De Marilyn Krieger et Mary C. Lamia aux éditions Eyrolles.

Laisser un commentaire