interview-pascale-breton

Les interviews 100% coachs ont pour but de vous apporter un regard sur l’expérience et le vécu d’un coach professionnel, après tout des exemples concrets sont souvent bien mieux que de longs discours…

Cette semaine c’est Pascale Breton qui répond au questionnaire et qui nous parle de son métier passion.

Je profite de cette nouvelle interview de coach pour faire un appel : si vous souhaitez faire partager votre expérience de coach n’hésitez pas à me contacter pour que l’on en discute.

Sur ce je vous laisse découvrir cette interview.


pascale-breton

Depuis combien de temps exercez-vous ?

Depuis 2012.

Quel est votre formation de coach ?

Erickson Coaching International de Vancouver.

Quel est votre statut professionnel ?

Fondatrice et présidente du cabinet Universe & You.

Avez-vous une spécialisation et si oui laquelle ?

Je suis spécialisée dans l’accompagnement de la reprise de poste ou du retour à l’emploi après une grave maladie ou une long arrêt de travail.

Où et comment exercez-vous ?

J’interviens en entreprise auprès des salariés et des managers. J’accompagne aussi des particuliers.

Avez-vous d’autres activités que le coaching ?

Je suis formatrice, conférencière et j’anime des ateliers de sensibilisation « Quand la maladie s’invite au travail ».

Qu’est-ce que vous ne referiez pas ?

Rien, j’ai appris à tout apprécier et surtout mes erreurs.

Qu’est-ce que vous referiez mais en mieux ?

Voir plus grand et plus loin.

Qu’elle est votre plus belle expérience de coaching ?

Le manager d’une de mes clientes me disant : « Elle a tellement plus d’assurance qu’on dirait qu’elle a pris quelques centimètres ! ».

Quel est votre impression sur l’accueil réservé au coaching dans les entreprises ?

Je suis partagée sur ce point car ce qui intéressent les entreprises avec lesquelles je travaille ce sont surtout les résultats. Ma mission est d’accompagner le retour au travail et de faciliter la réintégration des salariés après une maladie grave et c’est ce que les entreprises attendent de moi. Que j’adopte une posture de coach ou de consultante n’est pas leur préoccupation principale, ils se fient à mon expertise en la matière .

Avez-vous un besoin professionnel non satisfait ?

J’aimerais pouvoir participer à davantage de formations, si je m’écoutais je n’arrêterais pas d’apprendre.

De quelle aide auriez-vous besoin et sur quoi ?

J’aimerais pouvoir déléguer le marketing et la mise en beauté de mes présentations commerciales.

Etes-vous satisfait de votre métier de coach ?

Je suis très satisfaite de pouvoir vivre de ma passion.

Quels sont vos tarifs moyens pour une séance de coaching individuel, de groupe, en entreprise et pour les particuliers ?

Je ne pratique pas de tarifs à la séance. Je propose des programmes en entreprise qui varient de 900 euros à 15 000 euros et s’étendent sur plusieurs mois. Pour les particuliers mes programmes reviennent en moyenne à 350 euros par mois et durent 4 à 6 mois.

Quel est pour vous la différence entre un psychologue, un coach et une consultant ?

Pour schématiser le psychologue recherche l’origine des problèmes, le consultant propose ses propres idées pour les résoudre et le coach amène à trouver en soi les ressources pour développer des stratégies durables.

Pourquoi avoir choisi le métier de coach ?

Parce que c’est un métier qui a beaucoup de sens pour moi et qui me permet d’apporter ma contribution à une meilleure qualité de vie dans notre société.

Pour vous le coaching est-il un phénomène de mode ou correspond- il à un nouveau besoin ?

Pour se développer durablement le métier de coach devra impérativement se professionnaliser. Trop de dérives et d’amateurisme perdurent ce qui met à risque l’ensemble de la profession.

Pour finir auriez-vous un retour d’expérience qui pourrait aider vos pairs ?

J’encourage tous ceux qui souhaite pratiquer le coaching à titre professionnel de se doter d’ une solide formation. N’hésitez pas à contacter d’anciens élèves avant de vous décider.

Laisser un commentaire