Interview 100% coach : N. Stievenard

Les interviews 100% coachs ont pour but de vous apporter un regard sur l’expérience et le vécu d’un coach professionnel, après tout des exemples concrets sont souvent bien mieux que de longs discours…

Cette semaine c’est Nathalie Stievenard (aphrocalys.fr) qui répond au questionnaire et qui nous parle de son métier passion.

Bonne lecture,


Nathalie Stievenard

Depuis combien de temps exercez-vous ?

Depuis 2013.

Quel est votre formation de coach ?

Je suis MASTER COACH certifié par l’Institut de Coaching International de Genève.

Quel est votre statut professionnel ?

J’ai crée une SAS : APHROCALYS

Site internet : aphrocalys.fr

Avez-vous une spécialisation et si oui laquelle ?

Je suis avant tout COACH en HUMAINS mais j’ai trois cibles passions :

  • J’accompagne des femmes, des hommes, des couples qui rencontrent des difficultés pour réaliser leur désir d’enfants.
  • Des femmes qui souhaitent s’alléger sans régime en rééquilibrant leur vie et en révélant à l’extérieur qui elles sont vraiment à l’intérieur.
  • Les entrepreneurs, les chefs d’entreprise, les dirigeants qui sont souvent bien isolés

Où exercez-vous ?

En face à face ou côte à côte : dans les bars d’hôtel (sans aucune ambiguïté :-) c’est un endroit tranquille la journée, en général il n’y a personne) sinon dans un petit salon d’un Golf, dans la nature en marchant, dans des parcs, chez le client… sinon par Skype et téléphone.

Avez-vous d’autres activités que le coaching ?

Je suis animatrice en codéveloppement professionnel.

C’est une méthode canadienne très structurée, en 6 étapes, basée sur l’apprentissage par l’action entre pairs, des rencontres qui s’inscrivent dans le temps, espacées de 3 semaines à 1 mois, autant qu’il y a de participants dans le groupe soit entre 6 et 8 séances d’environ 3H chacune.

C’est un espace de solutions infinies, efficaces et rapides, c’est très pratico-pratique !

J’ai publié 2 livres aux Editions EDILIVRE

Le 1er s’appelle « Poétiquement Coach » j’ai écrit 67 poèmes sur des concepts de coaching, les piliers de vie, des valeurs, des émotions, la famille (il a été préfacé par Alain Cardon et Paul Pyronnet)

Le 2ème « 155 histoires inspirantes » est un recueil de 155 histoires métaphoriques sur des thèmes divers et variés comme par exemple : la liberté, la différence, la confiance en soi, l’estime de soi, la dignité, la vision, la motivation, la visualisation, l’écoute, le partage, la vie, le temps, la tolérance, l’instant présent et bien d’autres encore…

Qu’est-ce que vous ne referiez pas ?

Rien, je ne me retourne jamais, le passé n’est pas dans la direction où je vais…. :-)

Qu’est-ce que vous referiez mais en mieux ?

Probablement, oser me lancer plus tôt de plus grands défis pour atteindre de plus grands objectifs. Je referais ma formation de coach 5 ans avant.

Qu’elle est votre plus belle expérience de coaching ?

C’est une question très difficile car toutes mes expériences de coaching sont belles et ne sont pas comparables. S’il faut vraiment choisir, je dirai que c’est dans le cadre d’un coaching d’un couple qui essayaient depuis des années de faire un enfant, j’ai coaché la dame avant et pendant sa FIV et elle vient d’accoucher récemment….Quand je l’ai vu rayonnante avec son bébé dans les bras, là je me suis dis WAOU !

Quel est votre impression sur l’accueil réservé au coaching dans les entreprises ?

L’accueil commence à être bon mais il est encore frileux, il faut vraiment que le métier se professionnalise.

Avez-vous un besoin professionnel non satisfait ?

Prendre le temps de mettre sur le papier deux livres que j’ai dans la tête !

De quelle aide auriez-vous besoin et sur quoi ?

J’aurai besoin d’aide sur la partie commerciale en entreprise.

Etes-vous satisfait de votre métier de coach ?

Oui, je suis comme un poisson dans l’eau, j’adore voir les gens réussir dans leur projet, je prends un plaisir ENORME à voir les yeux qui pétillent, l’espoir qui renait, l’énergie qui s’active ou se réactive, l’avancé puis l’atteinte de l’objectif, c’est un grand bol de BONHEUR à chaque fois.

Quels sont vos tarifs moyens pour une séance de coaching individuel, de groupe, en entreprise et pour les particuliers ?

60 euros de l’heure pour les particuliers, 100 euro de l’heure pour les entreprises pour les coachings individuels.

Quel est pour vous la différence entre un psychologue, un coach et un consultant ?

Le psychologue est tourné vers le passé, cherche à comprendre le POURQUOI, à guérir.

Le coach ne s’intéresse qu’au présent et à l’avenir, c’est un pont entre l’état présent et l’état désiré, il n’a pas la solution, ne cherche pas à comprendre le POURQUOI mais à susciter le changement.

CONSULTANT : c’est un expert du domaine, il conseille.

Pourquoi avoir choisi le métier de coach ?

Parce que j’adore L’HUMAIN et la relation d’aide et d’accompagnement, tout ceci me fascine !

Pour vous le coaching est-il un phénomène de mode ou correspond-il à un nouveau besoin ?

Les 2 apparemment !

On ne peut pas nier que c’est un phénomène de mode car on entend tous les jours le mot coaching dans tous les domaines, il y a des coachs pour tout d’ailleurs, c’est d’ailleurs la première question que l’on me pose quand je dis que je suis coach !

Vous êtes coach en quoi ? Je réponds systématiquement : je suis coach en HUMAINS et après j’explique….

Le coaching correspond aussi à un besoin car nous vivons dans une société où le changement est partout et il va très vite, nous sommes donc amenés à y faire face, à bien le vivre, à l’anticiper, voir à le provoquer.

J’adore la phrase : « derrière toute personne qui réussit se trouve une autre personne qui l’aide à réussir » coach ou pas !

Pour finir auriez-vous un retour d’expérience qui pourrait aider vos pairs ?

Le métier de coach est un métier où la solitude est pesante, il ne faut pas rester seul, il faut rencontrer régulièrement des pairs, d’autres professionnels de métiers transverses pour ne pas s’isoler et pouvoir échanger.

Laisser un commentaire