Devenir coach de vie, ça se prépare comme un voyage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Devenir coach de vie, ça se prépare comme un voyage

Devenir Coach de Vie c’est comme partir pour un long voyage, vous viendrait-il à l’idée de partir sans aucune préparation ?

Je suppose que votre réponse est non, et pourtant…

Partir sans préparation

Commençons par une petite histoire

Imaginez…

Voilà c’est décidé, vous allez partir en voyage 1 mois au Canada (remplacez par la destination de vos rêves).

Vous en avez rêvé pendant des années et là vous allez enfin réaliser ce rêve.

Vous avez décidé de partir dans 3 semaines, en juin. Votre patron est cool, vous savez qu’il acceptera des vacances prisent à la dernière minute, et vous partez seul, comme ça vous serez tranquille.

Vous prenez vos billets d’avion et… vous rongez votre frein jusqu’au moment tant attendu.

La veille du départ vous préparez quelques affaires, pas besoin de beaucoup c’est l’été.

Le lendemain vous vous levez tôt, très excité à l’idée de fouler le sol Canadien.

Vous arrivez à l’aéroport, direction l’embarquement le sourire aux lèvres…

Comment ça mon passeport ?!

Et je pourrais continuer l’histoire avec d’autres choses toutes simples une fois arrivé à destination :

  • les nuits dehors parce que vous ne trouvez pas où dormir
  • des soucis d’argent parce que vous n’avez que des euros
  • de grandes difficultés à vous faire comprendre parce que vous ne parlez pas du tout la langue
  • une errance dans les rues de Toronto parce que vous ne savez pas du tout quelle direction prendre
  • des regrets en pensant à tout ce que vous loupez
  • etc…

En plus durant 1 mois entier vous en voulez à la terre entière :

  • à vous, en vous traitant de tous les noms d’oiseaux que vous connaissez
  • au pays et à ses habitants, parce que c’est aussi leur faute après tout !
  • à vos collègues et amis, ceux qui ne vous ont pas prévenus de tout ce qui vous arrive

Bref, le pire voyage de votre vie.

Je suis sûr qu’à plein d’endroit dans cette histoire vous vous êtes dit :

“mais non, c’est n’importe quoi, jamais je ne ferais ça, et même personne ne ferait jamais ça.”

Et pourtant…

Vous avez toutes les chances de faire la même chose, soit en totalité soit en partie, et ce tous les jours dans votre activité de Coach de Vie.

Vous ne me croyez pas ?

Êtes-vous préparé à devenir Coach de Vie ?

Nous allons faire un petit test, répondez sans réfléchir à ces 7 questions :

  1. vous souhaitez que votre activité de coaching ressemble à quoi dans 3 ans ?
  2. quelles sont les 3 principales préoccupations de vos clients potentiels, de votre cible client ?
  3. qu’est-ce qui va vous différencier de vos concurrents, des autres Coachs de Vie ?
  4. quel bénéfice, quelle valeur allez-vous apporter à vos clients ?
  5. connaissez-vous votre principal objectif pour le mois qui vient et comment vous saurez que vous l’aurez atteint ?
  6. quel est votre plus gros point faible ?
  7. quel est le Chiffre d’Affaires que vous devez avoir ?

Si vous répondez à toutes ces questions bravo ! vous êtes bien préparé à devenir Coach de Vie et vous savez où vous allez. D’ailleurs pas besoin de lire la suite de cet article, vous connaissez tout ce que je vais dire.

Vous ne pouvez pas répondre à toutes les questions ? Alors vous êtes partis sans assez de préparation…

EC-DC-BACK-1-1

DEVENIR COACH

ça se prépare !

Un minimum de préparation s’impose pour devenir Coach de Vie

Quand vous partez  quelque part vous préparez un minimum les choses. Vous connaissez la monnaie utilisée, la langue parlé, les formalités à effectuer. Vous avez préparé un itinéraire, vous savez où dormir, comment vous déplacer, etc…

Pourtant en tant que Coach de Vie vous ne préparez pas grand chose, alors que le voyage est encore plus long.

Vous

  • ne connaissez pas parfaitement la langue que parle vos clients
  • avez un (très) vague itinéraire
  • ne savez pas comment vous vos clients vous voient

Le minimum à avoir quand on veut devenir Coach de Vie

Que vous débutiez ou que vous ayez une longue expérience, il y a un minimum à avoir :

J’avoue que ça ne donne pas super envie, pourtant sans cela vous avancez à l’aveugle et cette situation est bien plus stressante que de créer ces 3 éléments.

Ils vous permettent de répondre à 80% des questions qui vont vous empoisonner la vie :

  • où trouver mes clients ?
  • quelle offre créer ?
  • quel tarif je devrais pratiquer ?
  • quoi écrire dans mon site internet ?
  • comment me présenter ?
  • et tellement d’autres choses…

 

Ce que cela peut nous apprendre

Sans préparation nous laissons les événements décider pour nous

Sans un minimum de préparation nous ne dirigeons rien, nous nous laissons porter par ce qui va nous arriver.

Si dans l’histoire vous aviez décidé d’aller dans le Lubéron au lieu du Canada vous n’auriez pas eu de soucis de passeport.

Préparation ne veut pas dire rigidité

Quand nous avons prévu un itinéraire et qu’il y a un changement imprévu, nous nous adaptons.

Quand je suis allé à Lisbonne avec ma femme nous avions prévu de manger dans un Restaurant, le Pharmacia. Manque de chance il était fermé.

Nous ne sommes pas resté devant en attendant qu’il ouvre, nous sommes allez manger autre part, tant pis.
(nous y sommes retourné le lendemain et c’était très bon !)

Pourquoi faire différemment avec un business plan ou un business model ?

Accepter de ne pas tout contrôler

Pour que cela se passe bien il ne faut pas tomber dans l’effet inverse et vouloir tout contrôler.

Pour un voyage vous laissez une bonne part au hasard, vous ne planifiez pas tout à la minute prêt, vous ne planifiez ni vos rencontres ni vos coups de coeur, vous laissez faire les choses.

Faites la même chose avec votre plan d’action pour devenir Coach de Vie, donnez-vous la permission de ne pas tout contrôler.

 

Devenir Coach de Vie, et vous ?

La suite dépend totalement de vous, soit vous choisissez de vous laissez porter par les événements soit vous choisissez de prendre la barre et de vous dirigez vers votre destination.

Est-ce qu’il vous est arrivé de ne pas préparer un voyage et de vous en mordre les doigts ensuite?

A bientôt,

Eri Schön

Série : Objectif et Plan (1/4)

Pourquoi un plan ?

 

(Mise à jour d’un article initialement publié le 05 octobre 2017)

EC-DC-BACK-1-1

DEVENIR COACH

ça se prépare !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 réflexions au sujet de “Devenir coach de vie, ça se prépare comme un voyage”

  1. Excellent article Eri ! J’ai noté toutes les 7 questions qu’il fallait se poser et essayé d’y répondre, mais cela m’a pris quelques temps (il faut faire face à la réalité et elle n’est pas toujours plaisante).

    Mais le point qui a le plus raisonné en moi est « où trouver mes clients », car c’est ce problème là auquel je fais face depuis ces derniers temps… Il est difficile de trouver des clients pour du coaching de vie lorsqu’ils ne sont pas encore familiers avec le concept et ses bénéfices.

    Merci pour cet article illuminateur et révélateur, Eri :)

    Lucile

Laisser un commentaire

DEVENIR COACH

ça se prépare !

COVER-DEMAIN-COACH