Comment écrire un article de blog qui sera lu

Ecrire un article pour un blog n’est pas chose facile, cela demande du temps, de l’envie, de l’inspiration et la connaissance de quelques techniques que je vais vous présenter.

Vous pouvez être le meilleur expert au monde sur votre sujet, si personne ne le sait ça ne sert à rien.

Vous pouvez écrire des articles au contenu merveilleux, si personne ne les lit car ils sont mal présentés vous avez perdu votre temps.

Voici quelques trucs simples qui vous permettront d’augmenter vos chances d’écrire des articles de blogs qui seront lu jusqu’au bout.

Avoir un titre qui accroche

« Tout est dans le titre« , aurais-je tendance à dire…

Sur internet, sans titre qui donne envie de lire, vous n’avez pas d’article. Ca peut vous paraître dur, mais c’est comme ça.

Je ne peux rentrer dans les détails d’un bon titre car ce serait vraiment trop long et c’est un sujet à lui tout seul. Si vous souhaitez lire sur le sujet recherchez sur google headlines, vous trouverez de très bonnes choses comme par exemple :

Sachez juste que le titre est indispensable pour que votre article soit lu et que le contenu doit toujours donner au lecteur ce qui était promis.

Un conseil : trouvez votre titre avant d’écrire votre article. Vous aurez fait le plus gros du travail et cela aurait mis votre cerveau dans de bonnes dispositions pour la suite.

Avoir une structure claire

La présentation de votre article compte énormément, le lecteur veut que ce soit clair, aéré, direct et surtout rapide à lire.

» un 1er paragraphe irrésistible

C’est ce que va lire en 1er l’internaute en arrivant sur la page.  Si ce paragraphe ne lui convient pas, ne lui donne pas envie de continuer, tout ce que vous aurez écrit ensuite l’aura été pour rien.

» des sous-titres qui disent tout

2ème chose que le lecteur va faire après avoir lu votre 1er paragraphe c’est de parcourir la page en lisant les sous-titres.

Ces sous-titres doivent contenir 80% de l’information promise par le titre. En condensé bien entendu, mais rien qu’en ayant lu les sous-titres votre lecteur doit pouvoir avoir sa réponse.

» un texte écrit assez gros

Et je ne dis pas ça parce que je suis myope comme une taupe…

Une taille de texte de 16px est un minimum, en-dessous vous perdez des lecteurs qui ne se donneront pas la peine de lire.

» une image pour mettre de la couleur

Mettez une image, ça donne un peu de couleur à l’article et ça accroche le regard.

» une liste à points parce que les gens adorent ça

Ca je ne sais toujours pas pourquoi on aime tous ça, mais mettez-en toujours au moins une dans votre article.

Avoir un contenu de valeur… mais court…

Dernier point et non des moindres : le contenu.

il faut se rendre à l’évidence les internautes veulent des réponses à leur questions, des solutions à leurs problèmes, et ces réponses ils les veulent vite.

Un article de blog ce n’est pas de la littérature, oubliez les adjectifs, les mots trop long et les phrases compliquées.

Pour ma part j’ai mis beaucoup de temps à m’y faire. Ma femme m’a beaucoup aidé à faire des phrases courtes et compréhensibles.

Vous verrez souvent ici où là le conseil d’écrire un article de blog comme vous vous exprimez, c’est vrai, ou pas… Si vous êtes du genre, comme moi, à parler en faisant des phrases qui n’en finissent pas, surtout n’écrivez pas dans le même style.

Partez du principes qu’écrire un article de blog se rapproche plus de l’écriture et des techniques journalistiques que de Proust.

Ecrire un article de blog c’est avant tout écrire pour des lecteurs et ces lecteurs sont pressés, c’est comme ça.

» Le nombre de mots

On recommande, en général, de faire des articles d’environ 500 mots minimum. Le pourquoi est simple : parce que Google aime ça, et si Google aime ça votre classement en référencement naturel n’en sera que meilleur.

» Une idée par paragraphe

C’est ce qui est préconisé, ça rend la lecture plus simple et claire.

» La pyramide inversée

Technique qui vient du journalisme et qui est l’inverse de ce qu’on nous apprend à l’école :

  • commencez par l’essence de l’article
  • développez le sujet
  • finissez par l’accessoire

J’avoue avoir toujours beaucoup de problème avec ça…

Avoir une conclusion qui conclue

Et voilà, après avoir lu tout ça vous devez certainement vous dire que ça demande beaucoup d’efforts, je dois bien avouer que c’est le cas.

Comme pour beaucoup de chose avancer par petits pas fait des miracles : pour votre prochain article prenez un point que je viens d’énoncer et mettez le en pratique. Faites de même pour le suivant et ainsi de suite. Ca a très bien fonctionné pour moi il n’y a pas de raison que cela ne n fonctionne pas pour vous.

Bonne écriture à vous !

Amitiés,
Eri Schön

(ce post a été initialement publié le 3 décembre 2014)

5 COMMENTAIRES

  1. 90 tweets dont 80 de l’auteur du post… apparemment le post n’a pas été beaucoup lu…
    et je conteste les astuces données ici.

    Comme par exemple la longueur du contenu. Au contraire, les articles de blogs lu et partagés sont longs. Pour info, la moyenne de longueur des articles en premire page de google est 2500 mots.

    • Merci Andre pour ce commentaire.

      Je parle de choses « classiques » pour donner ces chances à un article, pour qu’il soit lu. Le sujet est donc proche du copywriting et n’a effectivement rien à voir avec le partage sur twitter ou son classement sur Google, ça c’est du SMO et du SEO.

      Je comprends votre contestation, et vous soutient.

      A bientôt,

Laisser un commentaire