Voici quelques techniques qui vous permettront, si vous les appliquez consciencieusement, de louper à coup sûr votre site internet quand vous avez décidé de le faire vous-même. Elles sont imparables à condition que vous les mettiez en place et que vous n’ayez aucune aide. Si vous demandez un coup de main à un professionnel elles ne fonctionneront pas…

9 techniques imparables pour louper la création de votre site internet

Une fois que vous avez compris l’utilité d’un site internet il peut vous venir à l’idée d’en avoir un, et oui, vous n’êtes pas à l’abri… Vous pouvez le faire faire par un professionnel ou vous pouvez décider de le faire vous-même.

Si comme certains travailleurs indépendants, vous souhaitez vous lancer dans la création de votre propre site internet professionnel, voici 9 techniques qui vont vous permettre d’échouer à coup sûr. J’en ai testé moi-même une certaine partie et je peux vous garantir qu’elles sont efficaces.

Je les ai numérotées pour une question pratique. Vous pouvez les appliquer dans l’ordre que vous voulez cela n’en sera d’ailleurs que plus efficace.

#1 – Ne pas savoir pourquoi vous le créez

Première technique et à mon sens la plus efficace : créer votre site professionnel de coach parce que quelqu’un a dit qu’il en fallait un. Ce sera une corvée pour vous, vous ne serez pas motivé du tout et ça se verra au travers de ce que vous faites.

#2 – Ne pas louer votre propre nom de domaine

Celle-ci est un classique : faute de moyens et de connaissance vous ne louez pas votre nom de domaine.

Cette technique peut paraitre dure à mettre en place et irréaliste : qui penserait que 15€ par an n’est pas dans ses moyens ?

#3 – Aller sur un hébergement gratuit

Une bonne technique et qui a le mérite d’être sur le long terme : allez sur un hébergement gratuit.

En règle générale c’est le moyen le plus efficace pour être pieds et poings liés. Cerise sur le gâteau une possibilité de disparition de tout votre contenu du jour au lendemain (en toute légalité bien entendu).

#4 – En pensant que, parce que WordPress est gratuit, c’est simple à faire

Technique très insidieuse mais qui a le mérite d’être tout à fait naturelle pour tout un chacun.

Rien de dur, laissez vous aller ça viendra tout seul.

#5 – En apprenant en même temps que vous le faites.

C’est une très bonne méthode à utiliser, dans d’autres  contextes… Là cela prendrait du temps sur votre partie coaching, sur votre partie stratégique ou votre partie marketing.

 

#6 – En croyant qu’un site internet doit être joli avant tout

A mon sens c’est la technique la plus difficile à mettre en place. Le beau est tellement subjectif que le décrire ne servirait à rien.

Les conseils très basiques pourraient être :

  • mettez pas mal de couleurs
  • faites dans l’artistique, que ce soit bien brouillon et incompréhensible
  • utilisez les polices que vous trouvez trop sympa
  • le top du top : mettez des pubs google

#7 – En en mettant trop, beaucoup trop

Le pendant de la #6, là je parle du contenu.

Il faut surtout en mettre des tartines, et écrit tout petit. Pour les plus pointus d’entres-vous je conseille 12px ou moins, ce sera idéal.

#8 – En pensant que le référencement c’est naturel

Bon celle-ci je vous la donne par acquis de conscience, je suis sûr que vous la connaissez déjà.

#9 – En mettant le webmarketing de côté

Cette technique montre le plus d’effet une fois que votre site internet est en place. Elle est simplissime : ne faites rien strictement rien après.

Ne vous en faites pas, grâce à la technique #1 vous n’aviez de toute façon rien prévu de faire, ça tombe bien.

UIM-LM1-600x230-14

Pour conclure

Il existe bien d’autres techniques, je n’ai pas eu la prétention d’être exhaustif. Avec ces 9 là vous partez avec des bases solides, les autres vous les découvrirez chemin faisant…

Et vous, avez-vous d’autres moyens pour réussir à échouer ?

 

À bientôt,
Eri Schön

(ce post a été initialement publié le 10 juin 2015)

6 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire