9 questions pour définir votre business model

2
1080

Nous sommes coachs et nous sommes aussi des entrepreneurs. En tant qu’entrepreneur nous devons avoir en tête que notre activité doit être rentable pour qu’elle puisse perdurer, le business model (ou modèle d’affaire) est là pour vous aider à y arriver.

9 questions pour définir votre business model

Le business model n’est pas un business plan, il est moins détaillé mais plus profond, je rapprocherais ça du coeur et de l’âme de votre projet.

Normalement il est à faire avant de se lancer, son but étant de déterminer si votre projet est (hypothétiquement) viable.
Si vous êtes déjà en activité et que vous n’en n’avez pas fait cela ne peut pas vous faire de mal de répondre aux questions qui suivent, mais c’est vous qui voyez…

Voici donc 9 questions pour élaborer le business model de votre activité de coaching.

Pas d’inquiétude avec ces questions, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, le principal est de répondre.

Business model en 9 questions

#1. Qui voulez-vous servir en tant que coach ?

La population à qui vous vous adressez, dont fait partis votre client idéal.

Définissez votre client idéal aussi précisément que possible. C’est avec lui que vous souhaitez travailler et à qui vous souhaitez rendre service.

#2. Quelles sont les 3 problématiques principales que rencontrent votre client idéal ?

Votre client idéal a des problématiques qu’il souhaite résoudre, des besoins qu’il cherche à assouvir.

Faites-en une liste sans vous restreindre, notez tout ce qui vous vient. Ensuite sélectionner les 3 qui sont les plus importantes pour votre client.

#3. Quelles sont les solutions que vous apportez ?

C’est le ou les services que vous rendez à votre client idéal pour lui permettre de résoudre ses problèmes ou assouvir ses besoins.

#4. Qu’est-ce qui fait que votre proposition est unique ?

La spécificité de votre offre, en quoi elle sort de l’ordinaire.

#5. Quels moyens allez-vous utiliser pour contacter votre client idéal ?

Cela peut être via un site internet, via le bouche à oreille, grâce à un réseau de professionnels, où de toute autre manière…

#6. Quels indicateurs pouvez-vous utiliser ?

Le choix des indicateurs qui vous permettront d’évaluer et de mesurer l’efficacité de votre projet.

#7. Qu’est-ce qui ne pourrait pas être copié facilement ?

C’est votre avantage unique, on en a tous un, vous avez besoin de trouver le vôtre.

#8. Comment se répartissent vos coûts ?

Listez vos sorties d’argent prévisionnelles : salaire, charges, coûts de fonctionnement, supervision, coaching, formations, etc…

Ce sont des prévisions, c’est à faire « à la louche », sans faire n’importe quoi non plus…

Si vous faites votre business model avant de vous lancer n’oubliez pas d’inclure les coûts de création, formation, etc…

#9. D’où vont venir vos revenus ? De quelle manière se répartissent-ils ?

Ce que vous vendez comme différents services, tout ce qui ramène des sous. Restez simple, tout en mettant le principal.

Par exemple :

Je table sur 5 000€ de CA réparti entre :

  • 2 offres de formations en présentiel : 20%
  • 1 cours en ligne : 10%
  • 1 livre : 5%
  • 3 offres d’accompagnement : 65 %

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez pousser plus loin je vous conseil ce livre : Business Model nouvelle génération qui parle du business model canvas.

Voilà, en espérant que cela vous éclairera sur votre métier.

À bientôt,
Eri Schön

(ce post a été initialement publié le 13 octobre 2015)

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire