Les 10 composantes d’un business plan de coach

Avoir un business plan à rédiger peut être fastidieux et rébarbatif, surtout quand on ne sait pas trop quoi mettre dedans. Aujourd’hui je vais vous détailler ce contenu et vous verrez qu’en définitif ce n’est pas si sorcier.

Comme vous le savez peut-être je suis moi-même en cours de professionnalisation. Ayant été comptable dans une vie antérieure je sais faire un business plan classique mais j’avais envie de trouver en quoi le business plan d’une activité de coach était spécifique, avant de devenir coach cela pouvait m’être utile…

J’ai trouvé mon bonheur dans le livre Fairley et Stout : Getting Started in Personal and Executive Coaching. Il date un peu pour pas mal de chose mais j’ai pensé que leur explication du business plan et de son contenu était encore judicieuse.

Bien entendu c’est une trame, rien ne vous empêche de l’élargir à votre convenance. Vous allez voir que passer ces 10 points en revu vous sera très bénéfique, que vous soyez futur coach ou coach débutant.

Voici donc les 10 composantes de votre business plan (dans l’ordre d’élaboration) :

  • Les services et produits
  • Le marché ciblé
  • La concurrence
  • L’analyse SWOT
  • Le positionnement
  • La stratégie marketing
  • Le plan financier
  • Le plan d’urgence
  • Votre biographie
  • La vue générale

Le business plan du coach

Voici en détail toutes ces parties, à vous de prendre le temps de réfléchir et d’étudier chacune d’elles. Un business plan se fait en quelques semaines, pas en quelques heures, là encore de la patience est exigée.

Part. 1 : les services et produits

Vous devez y décrire vos différents services, à qui vous les offrez, pourquoi et quels  bénéfices ils en tireront.

Faites cela dans un tableau, ce sera plus pratique surtout si vous avez plusieurs offres.

OffreMarché cibléPourquoiBénéficeRésultat
Une description détaillée de votre offre.
A qui votre offre s’adresse-t-elle ?
Pourquoi ce marché aurait-il besoin de cette offre ?
Quels sont les bénéfices qu’en tirera ce marché ?
Quel est le résultat escompté par le client ?

Part. 2 : le marché ciblé

La description détaillé du marché que vous souhaitez cibler.

Allez lire ou relire : Le 1er objectif du coach : trouver son marché et sa cible si vous avez des soucis.

Part. 3 : la concurrence

Comme vous n’êtes pas le seul à faire ce que vous faites il va falloir chercher et lister vos concurrents :

  • Directs : ceux qui proposent le même service que vous
  • Indirects : ceux qui proposent un service identique au votre dans l’esprit de vos clients.

Vous pouvez par exemple être en concurrence directe avec un cabinet de coachs et en indirecte avec un auteur qui a écrit un livre sur votre sujet.

Prenez le top 5 de vos concurrents et étudiez :

  • Leur type de proposition commerciale
  • Combien ils facturent
  • Comment ils facturent
  • Leurs forces et leurs faiblesses
  • Le type de marketing qu’ils utilisent
  • Au moins 5 choses qui vous différencient et qui vous donneraient la préférence auprès de clients potentiels

Part. 4 : l’analyse SWOT

Là j’avoue ça fait un peu peur…

L’analyse SWOT (Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats) est un outil d’analyse stratégique, il concerne un domaine d’activité particulier, pas vous personnellement ni toute votre structure. Par exemple si vous souhaitez créer une société de conseil, formation & coaching (toute ressemblance avec des personnes réelles n’est pas fortuite…) vous devrez faire cette analyse pour chacun des domaines : le conseil, la formation et enfin le coaching.

SWOT
Vous allez devoir réfléchir aux :

  • Forces internes de votre future activité de coaching
  • Faiblesses internes de ce domaine
  • Opportunités externes qui s’offrent à vous
  • Menaces externes qui existent

A noter qu’en interne vous avez prise sur ces forces et ses faiblesse et qu’en externe vous n’avez aucune prise sur ce qui arrive.

Part. 5 : le positionnement

Avec les informations que vous avez récoltées sur la concurrence et l’analyse SWOT vous allez maintenant déterminer votre positionnement en répondant aux questions suivantes :

  • Comment tirerez vous partie des faiblesses de vos concurrents ?
  • Qu’elles sont les 5 raisons pour lesquelles quelqu’un voudraient devenir votre client au lieu de devenir celui d’un de vos concurrents
  • Pourquoi êtes-vous la meilleure personne pour ce travail ?
  • Quelles sont les compétences, les capacités et les expériences que vous offrez à vos clients qu’ils ne peuvent trouver ailleurs ?
  • Comment vous pouvez mettre l’accent sur la valeur que vous apportez ?

Part. 6 : la stratégie marketing

Expliquez et développez les moyens que vous allez utiliser pour trouver, convaincre et gagner vos clients.

Vous n’aurez sans doute pas une idée complètement claire dès le début, donc mettez en place un cadre qui sera général et que vous étofferez ensuite.

Part. 7 : le plan financier

Là c’est le moins marrant et malheureusement un des plus important.

Vous allez devoir estimer vos dépenses et revenus par an et ce sur les 3 prochaines années. Ce n’est pas très compliqué dans notre domaine, nous n’avons pas beaucoup de choses à prendre en compte pour une entreprise de coaching.

Part. 8 : le plan d’urgence

Bien qu’il faille toujours être positif le fait de prévoir certains déboires peut être bien utile le moment venu.

Lister ce qui pourrait arriver et la (ou les) solutions que vous pourriez mettre en place pour résoudre le problème.

Part. 9 : votre biographie

Une petite biographie de vous et de votre oeuvre…

Part. 10 : la vue générale

Une fois que vous aurez fait les 9 parties précédentes vous serez à même de détailler ce qu’est votre entreprise :

  • Le pourquoi de son existence, ce qu’elle propose et à qui.
  • Ces buts et objectifs
  • Les produits et services proposés
  • Le marché ciblé

Cette partie, une fois écrite, deviendra l’introduction de votre business plan.

 

Pour conclure

J’espère que tout ceci aura éclairé votre lanterne.

J’ai volontairement survolé certains points, je les développeraient plus tard si le besoin s’en fait sentir.

N’hésitez surtout pas à me contacter si vous avez des questions ou à les poser directement en commentaire plus bas.

À bientôt,
Eri Schön

(ce post a été initialement publié le 07 novembre 2014)

6 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    je viens de tomber par hasard sur votre post sur LinkedIn. Je suis en pleine transition professionnelle et je voudrais me lancer comme coach et formateur en développement personnel après une longue carrière d’informaticien. Vos conseils me seront d’un grand secours dans cette phase de préparation. Je me donne 6 mois pour me lancer et dix-huit mois pour tirer un revenu de cette activité.

    Pensez-vous que mon parcours atypique (voir mon profil LinkedIn et mon blog) peut être un frein ou un avantage ?

    Merci et certainement à bientôt car j’aurais des questions à vous poser …

    Eugène Mpundu.

    • Merci Sylvie de valider le contenu. Je suis content que ce soit du niveau CCI et CMA, cela me conforte dans l’idée que c’est vraiment utile pour mes lecteurs coachs (et autres travailleurs indépendants).

      Cela me fait d’ailleurs penser qu’il faudrait peut-être que je me lance dans la formation moi aussi ;-)

  2. Merci pour cette diffusion qui arrive à point nommé pour moi. J’ai démarré ma vie de coach avec ma première marche: ma page Facebook. Pour me lancer pleinement va falloir passer par l’étape du business plan.

    Si ça peut vous rassurer vos explications sur le SWOT sont claires par contre il serait bon de rajouter le nom des stratégies à adopter dans chaque case sinon cet outil ne donnera pas sa pleine puissance car à quoi bon faire le bilan si on ne sait pas quoi faire ensuite :-)

    C’est toujours un plaisir de vous lire, alors à votre prochaine publication

    • Merci Karine pour votre commentaire !

      Pour répondre à votre question : il n’y a pas de stratégie spécifique à adopter par case, le SWOT est un outil d’analyse. Votre stratégie spécifique est a décider en tenant compte de tous les éléments, cible, positionnement, SWOT, etc…

      N’hésitez pas à me contacter directement, en parler ensuite par téléphone ou skype sera plus pratique ;-)

Laisser un commentaire